«

»

Nov 08

Ugg et neige

A entendre certains couples, une séance avec la pièce de théâtre fut plus qu’efficace afin de rédemarrer une bonne et saine vie amoureuse. On a du mal à y croire… Car après tout, ce livre n’est « qu’une » réflexion sur les différences entre les femmes et les hommes,Ugg et neige un petit bouquin de poche à avoir en cas de conflit avec votre conjoint. Rien de très innovant que de constater qu’un homme est l’opposé d’une femme : nous l’avons tous compris, et vécu, au moins une fois dans notre vie. Seulement voilà. Ce livre n’est pas une simple analyse décomplexée de nos relations humaines, c’est aussi un amas de petites anecdotes archi-caricaturales.

Des situations qui nous touchent, qui nous émeuvent, et surtout, qui nous ressemblent. Ugg et neige Pour ça, John Gray a su toucher un public toujours plus large, et toujours plus curieux de lire « ce dont tout le monde parle ». Problèmes de couples, peur de la routine, de la rupture… John Gray a su mettre des mots sur nos sentiments et nos ressentis. Extrait… » Ce que les femmes reprochent le plus souvent aux hommes, c’est de ne pas les écouter. Ou bien l’homme ignore complètement la femme quand elle lui parle, ou bien, à peine a-t-elle prononcé quelques mots qu’il croit savoir ce qui la tracasse, et, chaussant les bottes de monsieur Réponse-à-tout, lui suggère – tout fier de lui – une solution miracle pour régler son problème.

Et il ne comprend pas pourquoi sa femme ne semble pas apprécier son aide, son geste d’amour.Ugg et neige Elle a beau lui répéter qu’il ne l’écoute pas, il est incapable de saisir ce qu’elle entend par là et il ne change rien à son attitude. Elle veut de la compréhension, mais lui pense qu’elle veut des solutions.De leur côté, les hommes reprochent le plus souvent aux femmes de toujours essayer de les faire changer. Quand une femme aime un homme, elle se croit obligée de l’aider à grandir et de le faire progresser. En somme, elle fonde à elle seule un comité d’amélioration du foyer, dont il est le principal sujet de préoccupation. Quelle que soit sa résistance à son zèle missionnaire, elle insiste, sautant sur la moindre occasion de l’aider ou de le conseiller. Alors qu’elle pense l’entourer de sa tendresse, lui se sent contrôlé. Il préférerait nettement qu’elle l’accepte tel qu’il est. «